Maladie chronique

Transformer durablement et rapidement le vécu de la maladie chronique,

apprendre à gérer les symptômes, les diminuer ou les faire disparaitre.


Témoignage de C., à propos du travail sur une maladie du cuir chevelu.

« J’avais depuis de longues années des démangeaisons sur le cuir chevelu, qui se renouvelait trop vite, formant des plaques et d’importantes pellicules. Les shampooings contre la dermite seborrhéique fonctionnaient mais ce problème revenait chaque fois (…).
La séance a débuté par la description de ce problème, et une discussion autour de celui-ci. J’ai donné un nom à ce comportement, ainsi qu’à la partie de mon corps qui le produisait. 
Ensuite, j’ai été invitée à entrer en hypnose. Pendant la phase d’hypnose je me souviens de la proposition faite à cette partie du corps de tester un comportement différent pendant un mois, à l’issue duquel elle choisirait de maintenir celui-ci ou non.
À la suite de cette séance, mes symptômes ont régressé doucement, puis quasiment disparu. Au bout d’un mois, ils sont réapparu (fin du délai, ou changement d’alimentation à ce moment-là peuvent l’expliquer).
Quelques semaines plus tard, une prise de décision importante dans ma vie personnelle s’est accompagnée de la disparition des symptômes. »

Témoignage à propos du travail sur une urticaire chronique.

« Depuis plusieurs années j’étais atteinte d’urticaire de peau chronique, des plaques rouges qui apparaissaient sur le corps à des moments de stress. Sur recommandation médicale je prenais des antihistaminiques lorsque les plaques rouges apparaissaient, ce qui les faisait efficacement disparaître. Suite à une période de stress important, les plaques d’urticaire ont fini par apparaître tous les jours et je prenais des antihistaminiques tous les 2/3 jours pendant 1 an (…)

Pendant la séance d’hypnose, j’ai eu l’impression de ne pas parvenir à suivre tout le déroulement. Depuis cette séance, mes plaques d’urticaires se font beaucoup plus rares et moins intenses. J’ai le sentiment de ne pas avoir « maîtrisé » le processus qui s’est produit en moi pour arriver à ce résultat. Je remercie mon corps pour cette ressource que j’avais sous-estimée, et qui m’a permis de remédier à ce problème d’urticaire. »


Maladies auto-immunes, urticaire, psoriasis, asthme, allergies, sclérose en plaques, règles douloureuses… Dans tous ces cas, j’ai expérimenté directement comment l’hypnose pouvaient aider des personnes qui en souffraient: A gérer les symptômes, jusqu’à ce qu’ils deviennent des problèmes très mineurs. A hâter la récupération (sclérose en plaque). Voire à faire cesser, durablement ou complètement, la maladie elle-même (asthme, urticaire).

Les personnes qui sont venues me voir étaient parfois confrontés à la maladie chronique depuis des années, des dizaines d’années. Même depuis « toujours ». Elles avaient appris à vivre avec. Elles cherchaient des traitements, faisaient face à leurs effets secondaires éventuellement. Supportaient.

Rapidement, après quelques séances d’hypnose, leur état s’est amélioré. Leur représentation de leur maladie s’est transformée. Les symptômes ont perdu leur régularité.

C’est une extraordinaire illustration des capacités du corps et de l’esprit à se guérir. Milton Erickson disait que « toute hypnose est auto-hypnose » et avec lui on peut dire également que toute guérison est auto-guérison.


L’intérêt de l’hypnose pour les maladies chroniques:

1. La stimulation des capacités naturelles du corps à l’auto-guérison.

2. L’autonomie face à la maladie: on apprend à la gérer, on reprend confiance dans ses ressources.

3. Un transformation et une libération de l’existence au quotidien.