Stress post traumatique

Sortir des conséquences d’un traumatisme.

 


Témoignage de P., à propos d’un travail sur un traumatisme.

« J’ai vécu dans mon enfance et adolescence deux faits marquants et tragiques. Ils étaient identifiés, j’ai vécu cahin-caha avec, mais il restait quelque part en moi une petite fille apeurée, seule, triste… il en était de même pour l’adulte que je suis. Lors d’une séance d’hypnose, j’ai pu rencontrer et ramener à la vie cette petite fille, de cette rencontre est « née » une nouvelle adulte apaisée et sereine dans sa vie personnelle.

Lors du drame que j’ai vécu dans mon adolescence, je n’ai bénéficié d’aucune aide psychologique. J’ai supporté, traîné, pendant des années un sentiment de culpabilité car je n’avais pas pu changer le cours de la vie. Objectivement je n’aurai pu rien faire à l’âge que j’avais.

J’ai donc revécu le drame avec Alex et cette fois-ci je n’étais plus seule mais accompagnée par un adulte bienveillant. J’ai accepté ce drame, ses conséquences mais en me débarrassant de ma culpabilité de ne pas avoir été à la « hauteur ». C’est ainsi que je poursuis ma réorientation professionnelle en ayant le sentiment de légitimité dans mon nouveau métier. »

P., formatrice.


Lorsque l’on vit un évènement que l’on ne peut pas assimiler, le psychisme créé naturellement une dissociation. Ce processus a pour but de protéger une partie de soi des effets de l’événement et d’y survivre.

Mais la plupart du temps, la dissociation perdure. La partie de soi reste dans l’évènement du passé, comme morte. Des années, des décennies… Divers symptômes en sont le signe, sur le plan de la santé, des comportements, des émotions, des relations. Et on garde envers l’événement un sentiment de culpabilité.

L’hypnose est un extraordinaire outil pour défaire la dissociation, retrouver cette partie de soi et toutes les ressources qu’elle contient.


Pour aller plus loin, un compte rendu de séance sur le traitement du traumatisme (cliquer sur l’image):