La PNL

La PNL (Programmation Neuro-Linguistique) est fondée en 1973 par le mathématicien et informaticien Richard Bandler et le linguiste John Grinder, dans le sillage du courant de psychologie moderne de l’école de Palo Alto. La PNL s’est développée par la modélisation des « thérapeutes hors du commun » qu’étaient Virginia Satir (thérapie familiale), Fritz Perls (Gestalt thérapie) et surtout Milton Erickson (hypnothérapie). Pour cela, les premiers chercheurs de la PNL ont mis au point des procédures rigoureuses d’observation très fine de ce que faisaient ces thérapeutes. Ils ont créé des modèles qui permettaient de reproduire leurs interventions. Ces modèles sont à la base des outils actuels de la PNL.

La PNL s’intéresse à comprendre comment chaque être humain structure son expérience et son identité. Son apport a été de proposer des outils concrets pour communiquer avec la personne afin de mobiliser ses ressources profondes dans l’optique du changement.

Un accompagnement ou une thérapie en PNL consiste en l’utilisation d’outils linguistiques qui stimulent les ressources créatives de l’inconscient de la personne, afin de générer des solutions harmonieuses et mieux adaptées à la réalité présente. La conséquence première et directe de ce travail, par l’accord qu’il crée entre le conscient et l’inconscient, est de laisser s’exprimer le courant même de la vie, sous ses différentes facettes (créativité, sensorialité, intuition, sensibilité, imagination, force émotionnelle, puissance de changement et confiance en soi, le monde et les autres). L’inconscient devient notre allié, notre guide intérieur, en harmonie avec notre esprit conscient.

L’approche humaniste de la PNL, dont je suis issu et qui a constitué ma formation première, repose sur une philosophie positive et optimiste. L’être humain possède les ressources pour parvenir à son désir, en saisir le sens profond, entrer d’avantage encore dans son identité. Il a la potentialité de se réaliser dans ce qu’il est vraiment et de trouver sa juste place dans le monde et en lui même.